Olivier FENOY metteur en scène

Sa formation commence auprès d’Henri Rollan, puis au sein de la Comédie Française comme stagiaire. Désireux d’approfondir son expérience artistique, il interrompt sa formation pour initier une recherche plus personnelle, appuyé par Georges Descrières, Geneviève Casile, Jacques Destoop pour ses premiers projets.
Il crée le Festival de Levens, puis celui de Vendée. Au cours de ses tournées, il découvre le champ de l’action culturelle et s’investit de longues années dans des projets de revitalisation de quartiers ou de villes par une approche artistique.
Ce nouveau parcours le conduit notamment à diriger un organisme culturel national, à initier des spectacles d’histoire et d’expression populaire dans des territoires marquées par la crise industrielle, à créer une école de formation à l’animation culturelle et artistique. Il joue dans Miguel Manara d’O.V Milosz, le Théâtre du Monde de Calderon, Célébration pour un dieu mort de M. Pochet, Amour et Colère de S.I Aguettant.
En 1975, il fonde avec Sophie Iris Aguettant la troupe de l’Arc en Ciel. Il met en scène Phèdre de Jean Racine, puis joue dans l’Alouette d’Anouilh, Thomas More  de Robert Bolt avant de se consacrer à l’écriture.
Il crée en 2011 Prélude à l’Anastasis avec les comédiens du Théâtre de l’Arc en Ciel, l’ensemble musical Elsewhere et la compagnie de danse Hallet Eghayan.

Il est à l’origine de la création «Les Frères Karamazov», dont il assure la direction littéraire, la co-mise en scène et l’interprétation de Féodor, le père.

Bastien Ossart metteur en scène

Après avoir suivi des études de philosophie, Bastien Ossart rentre à l’école d’art dramatique Claude Mathieu en 1995. A sa sortie il travaille avec une compagnie grenobloise, Casalibue, avec laquelle il monte La Tempête, Beaucoup de bruit pour rien, le Songe d’une nuit d’été de W.Shakespeare, le Mahabharata, les Précieuses ridicules de Molière.
Il travaille avec JD Monory sur le théâtre baroque français, créant le Médecin malgré lui et les Femmes savantes de Molière ainsi qu’Andromaque de Racine. Il travaille également avec Ali Sahn Kaleçi pendant près d’un an sur un travail de recherche en relation avec le Workcenter de Jerzy Grotowski. Il joue dans deux opéras : Le Barbier de Séville de Rossini, mis en scène par Julia Migenes et Les contes d’Hoffman d’’Offenbach, mis en scène par Julie Depardieu.
Sa rencontre avec le Théâtre de l’Arc en Ciel l’entraîne dans des créations contemporaines telles que la Première Seconde (création collective) mais aussi Thomas More de Robert Bolt, Peer Gynt d’Ibsen, les Frères Karamazov d’après Dostoïevski dans le rôle de Dimitri. Enfin, sa collaboration étroite avec le Collegium Marianum de Prague lance la création de Don Quixote, après avoir crée Scapinové en 2007 dont il assure les mises en scène et l’interprétation.

Bastien est également formateur. Il donne des cours à Paris à l’Ecole professionnelle d’acteurs Claude Mathieu et, pour adultes avec l’Association Fra Angelico à Paris ainsi que des stages pour adolescents tous les ans à Lyon ainsi qu’à l’étranger (Taïwan, Burkina Faso). Avec la comédienne et metteur en scène, Cécile Maudet, il est à l’origine du projet culturel et artistique «  le Grand Théâtre de Paris », spectacle d’histoire et d’expression populaire qu’il co-dirige et qui retrace l’histoire de Paris et du théâtre en sept actes sur sept ans.